LE STYLE PAR... YOUSSRA : ARTY-GIRLBOSS-READY-TO-PARTY



Qui est Youssra ?


Qui suis-je ? Je crois qu'il faudrait toute une vie pour arriver à trouver une réponse à cette question. Mais d'un point de vue moins « philosophique » : je suis une artiste, qui s'amuse à peindre la vie de toutes les couleurs. Je suis Facilitatrice graphique, illustratrice, troubadour de la vie !

En arabe, mon prénom signifie « la facilité » et j'ai toujours pris très à cœur cette signification. Je vais toujours voir le verre à moitié plein, et lui rajouter des glaçons pour avoir une sensation de fraicheur, un petit parasol pour les couleurs et une rondelle de citron pour du pep's ! J'aime dire que je croque la vie dans tous les sens du terme. Je la croque en dessin, et je la croque à pleine dent !

Vous ne trouvez pas que la vie est trop belle pour qu'elle ne soit pas croquée ? Vous pouvez m'appelez N'ouss aussi, c'est mon nom d'artiste. J'aime signer mes œuvres par ce pseudo. Mais que vous m'appelez N'ouss ou Youssra, ça me va, car les deux sont alignées sur les mêmes valeurs, et les mêmes envies. Croquer la vie. Mais je ne vais pas en faire un dessin, si ?




Comment la mode est-elle entrée dans ta vie ?


La mode et moi, c'est toute une histoire.


Je ne saurais te dire à quel moment « exactement » elle est rentrée dans ma vie. Mais je sais que cet amour pour la mode, l'élégance, le style, je tiens ça de ma maman. Depuis toute petite, même avec pas grand chose, elle nous a appris à être sur notre 31. Et je ne sais pas si c'est culturel, mais tu as ce truc, en tant que personne issue d'une minorité, de toujours paraître impeccable. Je n'ai jamais vu ça comme une « corvée » mais comme un jeu. Un moyen de jouer à la poupée grandeur nature. Elle m'a appris l'art de créer mille tenues avec 3 pièces !

D'ailleurs, quand j'étais petite, au lieu de jouer à la poupée, ce que j'adorai faire, c'était les dessiner ! Je m'en rappelle, j'avais économisé mon argent de poche pour m'acheter une fois ado ce genre de carnet de « styliste » où tu dois créer les habits des mannequins. Je dessinais le soir avant de le ranger parmi mes livres. Mais j'ai très vite abandonné ce carnet pour dessiner les silhouettes directement. C'était plus fun de faire les postures, les cheveux, les habits, les accessoires, les couleurs... J'avais besoin de plus de libertés. Comme dans ma vie au final.

Puis, il y a une dizaine d'années, j'ai commencé à porter le voile. À un âge où l'on se cherche un peu toutes et tous. Et c'est mon voile, et tout le style « modeste » qui m'a libéré dans ma créativité. Et oui, vous avez bien lu, le voile m'a libéré. J'ai commencé à me chercher, et j'ai commencé à me trouver. J'ai compris qu'un monde infini s'ouvrait à moi. Et depuis, je ne cesse de tester, d'oser et ... et la suite dans la prochaine question.




Qu'est ce qui définit le style de Youssra ?


Je dirais qu'elle est audacieuse, élégante et libre ! (en toute modestie).


J'aime quand ça pétille tout en gardant une certaine prestance. J'aime casser les codes toute en légèreté, et ne rentrer dans aucune case. Je pense que je suis ni dans l'urbain chic, ni dans l'arty complètement. Je peux très bien porter un tailleur entier un jour, et jouer de mes vestons et mes bandeaux un autre. Un jour ce sera total look robe fleurie-girly et un autre ready to ride en rolleeeeer !

Alors, pour définir mon style... On peut dire que je suis « Arty-Girlboss-ready-to-party » ? Hahaha

En tout cas, mon style a toujours été un moyen "supplémentaire" pour moi de m'exprimer. De sortir du lot, de me comprendre et d'accepter que j'étais "originale" alors autant accepter sa différence jusqu'au bout et en faire une vraie force, un pouvoir et une beauté.

Mon voile, c'est ma couronne, ma cape mais aussi mon rappel d'humilité dans toute cette folie.




4) On adoooore crazynouss et elle a beaucoup de style elle aussi, est-ce que tu t'inspires de tes looks pour tes illustrations ?


Ah mais complètement ! Le nombre de fois où elle me pique mes fringues celle-là ! Hahaha ! Après, il y a aussi une autre technique, c'est que parfois, j'avoue, je lui dessine des fringues que je ne peux pas me permettre. Ou au lieu de « valider le panier » je le valide ... sur elle.

Elle me sert aussi de cobaye quand je veux tenter des looks mais que je n'en suis pas encore sûre de pouvoir porter ? Ou parce que j'ai besoin de voir d'abord sur elle avant de les porter en vrai.

Mais totalement, mes illustrations reflètent mon style à 300 % !



Quel est ton dernier achat et pourquoi ?

À l'heure où je te réponds, ce sont des bandeaux. Ce bandeau tournesol. J'aime réinventer le style, et surtout le style du voile. Comme je le disais précédemment, je ne rentre pas dans les cases et mon style fait entièrement partie de ma personnalité.

Soyons réalistes, vu que je porte le voile, dans tous les cas je vais « popper » dans le regard des autres. So.... Let's pop and be fabulous!

Je pense qu'au fil du temps, j'ai vraiment appris à ne plus me fier au « mais comment tu vas porter ça avec ton voile ? » mais plutôt faire confiance à mon intuition qui me dit « ouaaaah j'aime trop cette pièce !!! ».

Tout simplement. Quand tu aimes trop une pièce, tu trouves un moyen de la porter. Point. À la ligne.

Ah mais non, je suis bête ! Le dernier achat c'est une trop belle robe d'été bleue, longue et fleurie, que j'ai porté à mon anniversaire. C'est une robe à bretelle, que j'ai assorti avec une petite chemisette bleu en lin, un voile bleu et un bandana à paillettes. L'été et les robes, ma grande histoire d'amour.

Le nombre de fois où j'ai entendu quelqu'un me dire "Attends ? Mais comment tu vas porter ça avec ton voile ?" et que j'ai répondu par un sourire. La personne elle-même finissait par répondre "Je sais même pas pourquoi je te pose la question, je te fais confiance !"



Comment penses-tu que l'on consommera la mode dans 10 ans ?


J'espère que l'on consommera plus responsable. Depuis toute petite, mes parents m'ont appris à donner les fringues que je ne mets plus. J'ai gardé cette habitude. Donner c'est recevoir.

Je pense que l'on tend aussi vers une mode plus tournée autour des fripes par exemple. Je sais que j'ai encore beaucoup à apprendre dans ce domaine, il m'arrive de chiner et de trouver des pièces magnifiques. Mon point faible : les créateurs.ices qui se lancent !

Ma mère m'a toujours dit « Qualité avant la quantité » et même si mon dressing déborde, ça reste mon mot d'ordre.



7) Une conclusion ?

OSEZ !!! Vous n'en sortirez que plus vivant ! Je dis toujours que les fringues c'est avant tout dans l'attitude !

Wear attitude, it's the best style you can slaaaay! (Ouais je parle anglais!)

Je pense que j'ai toujours pensé la mode en fonction de ce qui ME fait kiffer avant tout, et je pense que c'est ce qui me rend heureuse.

Je dis toujours : « Regarde-toi dans le miroir, et ne te demande pas si les autres vont kiffer, mais demande-toi si toi tu kiffes ! Est-ce que tu te sens bien dans ces fringues ? Et si tu kiffes, que tu te sens à l'aise, alors tu as le style baby! »

Oui, j'avoue, parfois j'ai des looks un peu fous, un peu audacieux, un peu particulier, mais at the end of the Day : on ne se rappellera de toi que pour ton attitude pas pour tes fringues.

Respect, amour et bienveillance and go slay the day baby!




Merci Youssra, on se souviendra longtemps de cet interview pleine de peps ! Vous voulez en savoir plus sur le métier de facilitatrice graphique ou découvrir l'univers pétillant et drôle de @crazynouss, et bien suivez ce lien.


Les Robeuses


Photographie : Les Robeuses