10 ARTICLES BLACK-OWNED DANS MA LISTE D'ENVIE ESTIVALE




Parce que la mode de demain, selon Les Robeuses, laissera la part belle au recyclage et à l'upcycling, à la seconde main et au vintage, aux petites marques désireuses de privilégier la qualité à la quantité et à la mode africaine. J'avais d'ailleurs lu un article disant que la mode africaine était intrinsèquement une mode écologique et durable du fait que l'artisanat africain est encore principalement réalisé à la main dans de petites structures, respectueuse de l'environnement et des artisans ; aspect que l'on perd souvent de vue, ne sachant pas vraiment qui fabrique nos vêtements.


Dans ma liste d'envie estivale, des ingrédients qui font le style des Robeuses : de la couleur, des imprimés, des textures. Au niveau des matières, je privilégie des matières plutôt naturelles comme le lin ou encore le coton. J'aime aussi avoir une ou deux pièces pour le soir dans des matières telles que la soie ou le satin. Je compte d'ailleurs sur le pouvoir de l'écriture pour manifester l'apparition de ces 10 articles dans ma garde-robe cet été.



LA JUPE EN RAFFIA STELLA JEAN x DESIGUAL


Cette jupe qui est dans ma liste d'envie depuis peu est issue d'une collaboration entre la designer italienne d'origine haïtienne Stella Jean et la marque espagnole Desigual. Cette collection est une belle opportunité de s'offrir une pièce de la designer qui est dans mon radar depuis des années notamment car Stella a un don pour mixer les imprimés et vous savez combien cela fait partie intégrante de mon style. D'ailleurs une jupe similaire en version midi avait été produite en 2016, vu sur certaines de mes modeuses préférées comme Eryka Achebe. Et pour celles et ceux qui me connaissent, vous savez combien l'association du orange et du bleu est cher à mon cœur. Donc en bref, cette jupe est un gros coup de cœur !


Mini-jupe à franges Stella Jean - 159,95 €



L'ENSEMBLE AZI DE CYNTHIA ABILA


J'ai découvert la marque Cynthia Abila sur Instagram lors de mes pérégrinations quotidiennes. Ce qui a principalement attiré mon œil ce sont les couleurs de cet ensemble. Vous avez certainement vu le stylisme que j'ai réalisé pour Presnel Kimpembe (ici) ; et bien ces couleurs sont clairement des couleurs qui pour moi connote l'Afrique mais aussi les années 70, deux éléments qui font entièrement partie de mon esthétique. Initialement j'avais craqué sur un ensemble composé d'un top bustier et d'une jupe mais il n'était plus disponible. Et après réflexion je trouve finalement que l'ensemble Azi, en photo, est plus urbain et s'intègrera plus facilement dans ma garde-robe. Il s'agit de la collection printemps-été 2021 de la marque mais comme on dit : la mode se démode, le style est éternel.


Azi set - Cynthia Abila - ~199,10 €



LES SANDALES ZURI DE LLULO


Ma liste d'envie ne cesse de s'agrandir, mais si vous avez lu mon article 5 conseils pour constituer la garde-robe de ses rêves vous savez que c'est une démarche à moyen/long terme. Il ne s'agit pas d'achats compulsifs mais d'achats réfléchis qui doivent apporter joie et bonheur (façon Marie Kondo). Je pense que ces chaussures, nouvellement entrée dans ma liste de convoitise, pourrait m'apporter tout cela et bien plus. D'ailleurs je me vois bien les porter pour le mariage que j'ai en septembre entre autres occasions. Je suis une habituée des chaussures à talon que je porte quasi quotidiennement donc je sais qu'elles ne feront pas figuration dans mon shoesing. Quant à la marque, elle s'appelle Llulo, et elle est basée aux Etats-Unis. Je la suis depuis plusieurs années car elle proposait, entre autres, des accessoires pour la maison également sous la forme du continent africain, je suis ravie de voir qu'elle se diversifie surtout avec un produit comme celui-ci qui est un réel plaisir pour les yeux.


Zuri Africa Heel - Llulo - ~445 € (475$)



LE COLLIER KANOPY DE GUERAS FATIM


Gueras Fatim est l'une de mes marques françaises préférées, l'une des premières marques qui a fait l'objet d'un article sur le blog (Défilé Gueras Fatim à la Démesure sur Seine) et une marque avec laquelle j'aime travailler sur mes projets. J'avais craqué sur le Bin Bin Mami Wata l'année dernière, ce bijou de corps porté à la taille qui est autant un accessoire de séduction qu'un outil de protection bien connu des femmes africaines. Cette année, c'est le collier Kanopy qui attire mon attention. Disponible en vert et en bleu (The turquoise necklace), il habillera parfaitement mes tenues estivales. Ce que j'aime particulièrement dans ce collier : les rangées multiples de perles qui rappellent les colliers traditionnels de plusieurs régions d'Afrique, et la couleur des perles, le vert étant une couleur à forte connotation spirituelle (mais ça on en parlera peut-être une autre fois).


The Kanopy necklace - Gueras Fatim - 219,99 €



L'ENSEMBLE MEMEL DE LOZA MALEOMBHO


S'il y a bien une marque africaine qui se démarque, selon Les Robeuses, c'est Loza Maleombho. Pour moi la créatrice ivoirienne réussit, depuis plusieurs saisons, le pari de retranscrire les costumes rituels et traditionnels de la Côte d'Ivoire, dans ses vêtements. De l'utilisation subtile du raffia, aux masques en or ornant ses vêtements et ses accessoires, chaque collection est une ode à l'Afrique. Alors clairement si je pouvais j'aurai toutes les collections de Loza Maleombho dans ma garde-robe. En attendant, dans ma longue liste d'envie, il y a l'ensemble Memel. J'aime l'imprimé, vu dans les collections de Loza, teint à la main et qui est proposé ici dans une couleur verte tendance et dans une allure sportive suggérée entre autre par les bretelles élastique du top. À associer avec mes Koh Plus pour une journée de flâneries estivale.


Memel skirt - Loza Maleombho - ~95 € (100 $)

Memel crop top - Loza Maleombho - ~117 € (125 $)



LE BIKINI ÉCHANCRÉ DE BSOCIETY


Que serait une liste d'envie estivale si elle ne contenait pas de maillot de bain surtout maintenant qu'il est devenu un vêtement à part entière. On porte nos maillots de bain une pièce comme des bodys et nos hauts de bikini sous nos chemises ouvertes avec un pantalon cargo ou un jean large. Dans tous les cas on oublie le maillot de bain de nageuse du dimanche et on opte pour l'échancrure maximale. Selon Bsociety, la culotte très échancrée va à toutes les morphologies car elle allonge la jambe, c'est vrai mais c'est à nuancer (on aura certainement l'occasion d'en reparler). Toujours est-il que la tendance est à l'échancré et que nous aussi on a envie de tester surtout quand le maillot de bain se pare de l'un de nos imprimés préférés, l'imprimé zèbre. Mais vous trouverez également sur le site de la marque des combinaisons de couleurs alléchantes et des maillots de bain une pièce aux découpes innovantes.


Hola - haut de bikini zèbre - Bsociety - 37,50 €

Hola - bas de bikini échancré - Bsociety - 37,50 €



LA ROBE REKWALE DE DAILY PAPER


J'ai mentionné Daily Paper dans l'un de mes derniers articles comme l'une des marques proposant des vêtements "colorés". Bien que je n'ai aucun mal à porter des paillettes en journée, je regrette parfois un peu de ne pas trouver plus de marques black-owned proposant des pièces du quotidien, plus décontractés (en dehors du t-shirt et du sweatshirt) et Daily Paper, pour moi, se distingue en ce sens. Cette robe en maille de leur dernière collection capsule (SS22 Resort) vient prouver mon point, c'est le genre de pièce que l'on a envie de porter cet été que l'on aille à Abidjan, à Kingston ou que l'on reste à Paris. J'aime beaucoup la maille crochetée qui fait partie des tendances incontournables de la saison selon moi (à voir : mon haul La Friperie d'Ivry sur instagram) , les rayures dont on ne se lasse pas, mais surtout les couleurs avec notamment l'association du rouge, du jaune et du vert qui sont les couleurs panafricaines et que l'on trouve sur plusieurs drapeaux africains (Sénégal, Cameroun pour n'en citer que quelques-uns).


Robe Rekwale rayures multicolores - Daily Paper - 149,95 €



ENSEMBLE AUSTIN DE THE KEMIST


Si vous ne connaissez pas The Kemist c'est que vous n'êtes pas... Non rien ! En vrai je suis Sade Akinosho depuis plusieurs années donc lorsqu'elle a créé sa marque The Kemist j'étais déjà sensibilisée à son esthétique. Et pourtant je n'ai pas de pièces The Kemist dans mes placards mais cet ensemble pourrait bien me faire y remédier. Créée et produite à Londres, la marque propose une mode contemporaine, chic et tendance alliant tailoring et féminité. The Kemist c'est le dressing de celle qui n'a pas pas froid aux yeux avec des pièces audacieuses qui attireront les regards. Mon style a évolué avec mon mode de vie et mes goûts en terme de couleurs et d'imprimés s'affinent, l'ensemble Austin me correspond : j'aime le bermuda et le top à manches ballon dans cet imprimé graphique qui me rappelle les années 80, une autre époque dans laquelle je puise mes inspirations.


Austin bermuda plissé - The Kemist - ~80 € (69£)

Austin top croisé - The Kemist - ~90 € (79£)



LA ROBE LOLA DE HANIFA


Après nous avoir offert un défilé en 3D innovant et totalement fascinant, Hanifa est devenue en un rien de temps la marque à suivre. Chaque création est proposée du XS au 3XL, ce qui en fait l'une des marques les plus inclusives comme on a d'ailleurs pu le voir lors de la présentation de la collection automne/hiver 2021. Ce show a d'ailleurs été l'occasion pour la marque d'introduire sa première collection de chaussures, et notamment les bottes Zoe qui ont fait l'unanimité auprès des fashionistas du monde entier. Disponibles dans 2 coloris et dans pas moins de 12 pointures différentes, Hanifa se positionne de nouveau comme précurseur dans sa catégorie. Dans mes favoris, la Soraya mini, ou encore la robe Lola, une robe longue près du corps dans ma couleur du moment, le orange. Parfaite pour la saison des mariages, cette robe sera

également parfaite pour un dîner romantique sur la plage.


Robe Lola - Hanifa - ~270 € (289$)



LA COMBISHORT MALE DE TONGORO


Dernier article de ma liste d'envie (ou plutôt de cet article), la combishort Male de Tongoro. Alors comme la plupart des articles sur le site de la marque, cette combinaison est épuisée et ne sera certainement pas remise en stock, du moins pas dans ce même tissu. Et c'est selon moi toute la stratégie de la créatrice, Sarah Diouf, qui parvient ainsi à créer l'engouement de sa clientèle pour chacune de ses collections Made In Africa. Et même si j'aurai été très heureuse de faire entrer ce sublime imprimé léopard dans ma collection, je suis patiente et attends de voir la prochaine collection de Tongoro (étoile en sango, langue nationale de Centrafrique) avec impatience. À l'instar de la robe Hanifa, cette combishort sera également très adaptée pour une soirée de mariage, apportant la juste dose de "drama" avec ses manches longueur XXXL !


Combishort Male - Tongoro - 250 €



Comme je vous le disais, ce n'est qu'une partie de ma liste, j'aurai certainement l'occasion de faire un autre article pour vous présenter d'autres pièces et d'autres marques. D'ailleurs connaissiez-vous ces marques ? Avez-vous déjà acheté chez l'une d'elle ? Sinon ai-je réussi à vous donner envie de consommer chez l'un.e de ces entrepreneur.e.s noir.e.s ?


J'espère toutefois que cet article vous a plu, faites-moi savoir en commentaires si vous aimeriez en lire d'autres de ce genre. Et si vous êtes à la recherche d'une pièce originale pour un événement précis, ou si vous avez besoin de conseils pour mettre en valeur votre morphologie, contactez-moi pour me faire connaître votre besoin.


À bientôt.

Les Robeuses