MIXOLOGIE DE COULEURS CHEZ NADJ-DA



Je vous ai demandé il y a peu de temps sur instagram quels étaient vos articles préférés sur le blog, et le JMHCV est arrivé en 2ème position, derrière les articles mode et tendances. Je suis ravie de savoir que c'est un contenu qui vous plaît car j'y mets vraiment tout mon cœur ! J'adore rencontrer de nouvelles personnes, et j'adore composer des looks fun avec les pièces que vous possédez déjà. D'ailleurs je tiens à insister sur le fait que le JMHCV est une journée de RELOOKING à partir de vos propres vêtements, je n'apporte rien donc les looks que je compose le sont à partir de ce que possède la candidate. Et croyez moi, après cela elles ne voient plus leurs vêtements de la même façon !


Et ce mois-ci, je vous propose de découvrir Nadj-da au travers de sa garde-robe colorée. Je me répète certainement mais je suis une amoureuse des couleurs, et les vêtements colorés sont les premières pièces sur lesquels je me jette lorsque vous ouvrez vos placards. En vidant les placards de Nadj-da (je ne vais pas vous mentir, je sors tout !!! :D), j'ai d'abord pensé à créer des looks monochrome et puis je me suis retrouvée dans une impasse alors j'ai décidé de mixer les couleurs et c'était une excellente idée. Je suis une fan de colorblocking (lorsque l'on mixe les couleurs par bloc), ou comme le titre de l'article de "mixologie de couleurs", donc il n'a pas été trop difficile pour moi de changer de direction.


<AVERTISSEMENT>

En vrai le terme mixologie s'applique au mélange de boissons afin de composer des cocktails, mais étant donné que nous parlons des langues vivantes, j'ai décidé de m'approprier le mot que je trouve très parlant !

</FIN DE L'AVERTISSEMENT>


JAUNE, MARRON ET VERT





À vrai dire, j'avais déjà fait un JMHCV autour du colorblock, c'était chez Jessica (JMHCV Jessica) et je vous invite à le relire si vous recherchez des conseils pour réussir votre mélange de couleurs. Pour ce premier look de Nadj-da, j'ai proposé une association assez audacieuse pour les personnes qui n'ont pas l'habitude des superpositions : une robe par dessus un pantalon ou ici, une combinaison. Au début la superposition n'a pas plu à Nadj-da, j'avais utilisé un autre pantalon évasé dans une teinte plus claire. Nous sommes donc passés à d'autres essayages avant de revenir à cette superposition que je trouvais forte et photogénique et quelle ne fût pas ma surprise lorsque Nadj-da m'a dit "Ah comme ça j'aime bien !". S'agit-il de ce marron chaud, de la coupe du pantalon ou tout simplement de son ouverture vers un champ des possibles encore inexplorés jusque là, mais en tout cas, le look a finalement été validé.


Bien sûr, je veux que vous vous sentiez belles dans les looks que je compose car il s'en suit une séance photo devant les passants, et je veux que vous soyez au top de votre confiance en vous, vous devez donc valider les 3 looks. Nous shootons votre look préféré en dernier, parce que j'ai remarqué que même les candidates les plus timides finissent par être très à l'aise au moment de photographier le 3ème look.



Pour ce premier look, j'ai donc superposé une robe mi-longue jaune moutarde, avec une combinaison marron. Est-ce par amour des années 70 que cette association de couleurs me parlent tant ? Certainement, mais je trouve aussi cette association harmonieuse et solaire... Ce sont d'ailleurs les couleurs du tournesol, aussi appelé fleur du soleil, qui est associé à l'été. C'est comme porter les couleurs d'un coucher de soleil en bord de mer ! La robe est portée à l'envers, un détournement de vêtement que je fais souvent lorsqu'une robe a une fermeture à l'arrière ou dans le cas présent, une découpe qui positionnée à l'avant permet de dégager la poitrine et créer un décolleté inédit.


Au niveau des accessoires : des bijoux dorés, une ceinture marron à boucle doré, un sac vert et une paire de sandales plates jaune. Je sais que la plupart des gens ne conçoivent pas de porter plus de 2 couleurs, pour ma part je trouve original d'en avoir au moins 3 et surtout quand il s'agit des accessoires car ils sont là pour venir égayer voire moderniser une tenue. Le sac de Nadj-da est d'ailleurs très intéressant car il peut se porter de multiples façons avec ce bijou doré sur la face avant du sac qui orne la main si on le porte en pochette.



La hauteur du talon des chaussures est importante et vous le savez certainement, je ne jure que par les chaussures à talon, 3 cm sont suffisant pour cambrer les reins et donner une démarche chaloupée. Toutefois, la hauteur du talon dépend aussi de la longueur du pantalon dans un souci de proportions (et la forme de la chaussure aussi, je crois en avoir déjà parlé dans un article d'ailleurs). La combinaison de Nadj-da est longue mais pas assez longue pour couvrir une chaussure à talon et (Dieu seul sait pourquoi) mais j'ai beaucoup de mal avec les pantalons évasés qui arrivent au-dessus d'une chaussure à talon haut ! Par conséquent j'ai préféré une paire de sandales plates dont la couleur allait d'ailleurs parfaitement avec la tenue.


Que pensez-vous de cette combinaison de couleurs ? Tenteriez-vous la robe portée par dessus un pantalon ?




VERT, JAUNE, ROUGE


Du vert et un mur rouge, ça vous rappelle quelque chose ? Mon dernier JMHCV chez Marianne non ? Trouver un mur de couleur en région parisienne relève presque de l'exploit, alors tomber deux fois de suite sur des murs rouge, c'est vraiment de la chance !



Pour ce deuxième look, je vous propose de nouveau une superposition, mais celle-ci est bien plus subtile car il s'agit de deux robes courtes portées sous une jupe, donc vous avez l'impression que ce sont juste deux tops sauf sur certaines photos où vous verrez la robe apparaître à travers la fente de la jupe. Avec ce look, je voulais montrer que vous pouvez bien sûr faire des superpositions en été avec des pièces plus légères et notamment avec tout ce qui a des bretelles (je ne vous apprends plus rien là). De plus ce que j'aime dans cette association ce sont les couleurs, la robe néon venant contraster les couleurs pastel de la robe polo et de la jupe. Pour marquer la taille de Nadj-da, j'ai utilisé cette ceinture qu'elle n'avait pas encore eu l'occasion de porter et j'ai fait un rappel de noir avec les mules. Et pour finir un petit sac rouge parce que je trouvais qu'il fallait une couleur plus chaude pour finaliser le look.


Il est vrai que j'aime sortir des sentiers battus, et j'essaie de voir au-delà de la fonction première du vêtement ! Une robe n'est pas qu'une robe, elle peut être un top et certaine robe peuvent même être portée en jupe. Une jupe peut se transformer en robe ou en top, et les pièces peuvent être superposés pour donner un look plus travaillé, plus personnel. Transformer ses vêtements sont une bonne alternative pour porter une pièce que l'on ne mettait plus, sans pour autant l'altérer (parce que peut-être que dans quelques mois vous aurez envie de la porter telle quelle). On m'a d'ailleurs demandé une fois si c'était vraiment "mettable" ?! Je suis toujours étonnée par ce genre de questions car vous pouvez tout porter, les seules limites sont celles que vous vous fixez. Et si vous avez besoin de l'aide de votre styliste préférée pour apprendre à maximiser votre garde-robe, envoyez moi votre demande via le formulaire de contact qui se trouve ici.





ORANGE, ROUGE, JAUNE


Ce dernier look composé d'une veste Adidas orange, d'un body jaune et d'une jupe en maille rouge et orange est le look préférée de Nadj-da. Et moi je dois dire que j'ai complètement craqué sur cette veste Adidas orange, d'ailleurs note à moi-même : me trouver une veste Adidas vintage parce que clairement ça manque à mon dressing. Ce que j'aime dans ce look, c'est le décalage du look très féminin avec la veste sport, clin d'œil aux nombreuses collaborations que l'on a vu entre les marques de luxe et les marques de sportswear : Gucci x Adidas, Y/project x Fila ou même Fendi x Fila il y a quelques saisons.



Le look est coloré, décontracté alors j'ai proposé à Nadj-da une petite séance de sport. Le spot avec le mini terrain de foot et surtout les machines néon était idéal pour notre petite séance photo ! Restez connectés sur nos réseaux sociaux parce qu'une petite vidéo des exploits de Nadj-da arrive !


S'il y a une chose sur laquelle je ne déroge pas en tant que conseillère en image et surtout personal shopper, c'est la qualité des vêtements. Et je vous vois déjà faire de gros yeux, mais qui dit qualité ne veut pas dire prix élevé ! Je suis passée et passe encore par des périodes de "binge shopping" où j'achète beaucoup, notamment les débuts de saison quand j'ai envie d'apporter de la nouveauté à ma garde-robe mais je pense que le plus important c'est d'acheter de manière consciente. Qu'est-ce que je veux dire par là ? Acheter en sachant qu'on a vraiment envie, besoin de la chose que l'on convoite et qu'on en fera bon usage. L'idée c'est d'éviter d'acheter pour combler un manque et se retrouver avec des vêtements que l'on ne porte jamais.



La qualité avant la quantité ? Si vous avez les moyens d'acheter (de manière consciente) pleins de pièces de grande qualité, faites-le ! Si vous avez un budget serré et que vous voulez de belles pièces :

  1. Testez les friperies, vinted et autres sites de seconde main : d'ailleurs je vous invite à aller lire ou relire mon article 5 friperies où il fait bon chiner

  2. Achetez de bons basiques : les basiques sont les pièces que l'on peut associer avec tout sans trop d'effort, un t-shirt blanc, une chemise blanche ou bleue, etc. mais plutôt que d'acheter le premier prix, optez pour celui qui sera peut-être 10€ plus cher mais qui aura un coton plus épais, une maille plus serrée, ou une coupe plus simple.

  3. Essayez les vêtements : certaines personnes savent d'un seul coup d'œil si une pièce va leur aller ou pas ! Si vous avez des doutes, prenez le temps d'essayer avant d'acheter. Je sais qu'on peut toujours rapporter un vêtement, mais il suffit que vous partiez en vacances, que vous perdiez le ticket de caisse ou que vous soyez tout simplement pris d'une grosse flemme et vous vous retrouverez avec un vêtement qui ne vous va pas dans vos placards.

  4. Privilégiez les matières naturelles : premièrement parce que c'est l'été mais aussi parce que les matières naturelles ont souvent une meilleure longévité que les matières synthétiques. Alors lin, coton, soie, laine... essayez de privilégier les vêtements qui en contiennent le plus.

Aujourd'hui, je ne peux pas vous dire avec certitudes que vous trouverez de la qualité chez telle ou telle enseigne, premièrement parce que cela dépend de votre budget et deuxièmement parce qu'aujourd'hui tout le monde veut se faire de la marge et parfois au détriment de la qualité des pièces proposées, donc n'hésitez pas à regarder la composition des vêtements et à essayer.



Je tenais à aborder ce sujet dans cet article car, pour ma part, j'ai toujours eu beaucoup de mal à acheter des pièces dites stretch, à savoir des vêtements dans des tissus élastiques ou composés d'élasthanne. J'ai le jersey en horreur, je ne supporte pas les pantalons sans fermeture ni bouton et je regarde toujours les robes stretch de travers dans les boutiques. Pourquoi ? Parce que j'ai trop souvent eu, par le passé, des pièces stretch qui se déformaient après l'avoir porté une seule fois et qui finissaient donc dans un sac de don. Mais aussi parce que je sais que ce genre de pièces assez près du corps est très tendance depuis quelques années mais que trop souvent la qualité laisse à désirer. Alors comment on choisit une pièce stretch ?


  • Lorsque je tire sur le vêtement, il retrouve sa forme initiale : c'est le plus important car c'est en quelque sorte le gage que le vêtement ne se déformera pas après l'avoir porté ou après l'avoir lavé.

  • Le vêtement est dans ma taille habituelle : si le vêtement est bien coupé et dans une bonne matière, vous n'avez pas besoin de prendre une taille au-dessus ou une taille en dessous de votre taille habituelle (dépendamment de l'enseigne bien sûr).

  • La rangée de bouton ou la fermeture éclair ne se déforme pas : si vous fermez les boutons et que la robe s'ouvre à certains endroits, soit elle est trop petite, soit le tissu n'est pas de bonne qualité. De même pour une fermeture qui ferait des "boursouflures".

Je dirai que pour moi le meilleur tissu stretch est celui qui saura sublimer vos formes et dans lequel vous vous sentirez à l'aise. En tout cas j'espère que ces quelques conseils vous aideront à choisir des pièces de qualité qui mettront en valeur votre morphologie.




Alors quelle combinaison de couleurs vous a le plus séduite ? Combien de couleurs portez-vous dans vos looks du quotidien ? Les conseils des Robeuses vous sont-ils utiles ?


Merci à Nadj-da pour son accueil, pour le délicieux gâteau à l'ananas et pour ses magnifiques pas de danse qui resteront dans les annales du JMHCV. Et oui le JMHCV c'est avant tout un moment de partage et de bonnes vibes !


Merci à vous de me lire ! N'hésitez pas à commenter, à partager et à parler des services de Les Robeuses autour de vous.


À bientôt,

Les Robeuses


Nadj-da est sur instagram : @nadj_da_liamidi