top of page

EN MODE DENIMCORE



On y est de nouveau, c'est le mois de la mode ! Le temps s'est il accéléré ou les cycles sont-ils de plus en plus courts ? Avec 4 à 6 collections par an, on se demande comment les designers parviennent à tenir la cadence. De notre côté, on continue de privilégier une mode plus "slow" (même si c'est pas toujours évident) et surtout plus consciente : acheter des pièces coups de cœur auprès de marques durables, privilégier l'upcycling ou opter pour de la seconde main sont quelques-uns des choix que nous avons fait. Mais on ne le répètera jamais assez, la mode africaine est par essence une mode plus durable. Les vêtements sont encore très largement produits à la main, sur commande, les tissus sont souvent tissés de manière artisanale ou même teint manuellement grâce à des techniques ancestrales, autant d'arguments en faveur des marques Made In Africa n'est-ce pas ? Si c'est aussi ce que vous recherchez alors vous êtes au bon endroit parce que Les Robeuses adorent découvrir de nouvelles marques et vous les présenter ici ou sur nos réseaux sociaux.


On vous en parlait dans notre article sur les tendances automne/hiver 2022 , les modeux du monde entier ne jurent que par le total look denim. Et bien que l'on ne puisse pas dire que le jean soit "de nouveau tendance", on le porte un peu différemment les prochaines saisons... en mode DENIMCORE. Kezako ? On vient de l'inventer (on croit), mais comme pour le balletcore ou barbiecore très populaires sur les réseaux sociaux, le denimcore fait référence à un look dont le jean est le point central. Composé de denim (terme signifiant toile de jean "de Nîmes") et de core "noyau", l'utilisation de cette contraction ajoute une dimension un peu plus rebelle, plus exagérée, plus "hardcore" à l'esthétique centrale. En ce qui concerne le jean, la tendance est aux pièces upcyclés, aux mélanges de jean de couleurs différentes, au jeans "destructurés" et aux looks en jean de la tête aux pieds comme au début des années 2000. Vous ne voyez pas ce qu'est le denimcore ? On vous montre ça au travers de 5 marques de vêtements proposant du denim durable et éthique... à découvrir ou à redécouvrir.


La plus française


c'est la marque d'upcycling que les français ont pu découvrir dans l'émission de télé "Qui veut être mon associé ?". La matière première est issue de la seconde main, les vêtements ainsi récoltés sont désassemblés, découpés, réassemblés à la main dans des ateliers parisiens. Aujourd'hui les produits RESAP sont disponibles sur le site internet de la marque mais aussi dans les boutiques Galeries Lafayette d'Hausmann et d'Annecy.





La plus industrialisée


Des vêtements Made in Africa, produits de manière durable et éthique dans des usines ultramodernes au Rwanda, c'est le pari réussi de la marque ASANTII. Proposant des vêtements intemporels et trans-saisonniers réalisés dans des tissus sourcés dans toute l'Afrique, Asantii c'est aussi une équipe de designers couvrant 12 pays africains partageant une même passion et une fierté panafricaine qu'ils mettent au service de la mode.




La plus circulaire


Ahluwalia est une marque pionnière dans le monde de la mode et du luxe. En effet, le crédo de la marque aux multiples récompenses c'est de redonner vie aux vêtements vintage et au surplus de collections en utilisant notamment diverses techniques de patchwork. Une autre idée ingénieuse que propose la marque, permettre à tout un chacun de donner des vêtements dont on souhaite se séparer, ceux-ci constitueront ensuite la matière première des futures collections Ahluwalia, le genre d'initiative que l'on salue chez Les Robeuses.




La plus denimcore


Boyedoe c'est la définition du luxe à l'africaine, à savoir éthique, durable mais également moderne tout en mettant l'héritage africain au centre de la création. La marque, fondée par David Kusi Boye-Doe, propose des pièces alliant déconstruction, reconstruction et intemporalité mais aussi écologie. La collection DeÉnim est d'ailleurs une collection 100% upcyclé à partir de vêtements en denim de seconde main.




La plus écolo


Réduction des déchets textiles. Préservation des savoir-faire artisanaux traditionnels. Préservation de l'environnement. C'est ainsi que se présente la marque, désormais basée au Nigéria, NKWO. Nkwo Onwuka, fondatrice de la marque ou devrait-on plutôt dire du mouvement, a mis l'écologie en première ligne de son projet en se fixant l'objectif de réduire le plus possible la production de déchets textiles. Chaque pièce est donc fabriquée de manière artisanale et la créatrice réalise même ses propres textiles, à partir de chutes de tissus, grâce à des techniques de tissage moderne.







Le but des Robeuses a toujours été de faire la lumière sur des marques noires et africaines, notre désir est aussi de montrer que le luxe n'est pas uniquement l'apanage des maisons européennes. De plus une nouvelle ère est à nos portes, l'occasion d'améliorer notre rapport à l'environnement et à mère nature alors nous essayons le plus possible de vous proposer des marques qui font l'effort de réduire le gaspillage et de créer de nouvelles façons d'approcher la mode.


La question du prix est souvent ce qui revient en commentaire lorsque l'on propose aux gens de consommer chez des créateurs et/ou des petites marques et c'est un argument que l'on comprend totalement. L'objectif de nos articles est avant tout de vous faire découvrir ces marques, de les soutenir, et de montrer que le luxe ne rime pas forcément avec occident.


On espère que cet article vous a plu et que vous aurez été inspiré par le thème du jour DENIMCORE. Partagez avec nous en commentaire d'autres marques noires et/ou africaines qui pourraient intéresser Les Robeuses. Merci de nous lire, n'oubliez pas de partager l'article, de parler des Robeuses autour de vous, vous le savez, le partage est notre richesse.



Les Robeuses

BUREAU DU STYLE



Look en couverture : Veste et chemise - La friperie du 5, Jeans cargo poches - Mango Outlet, Sac Sabah - Topshop, Casquette - C&A (old), Bottines argentées - via Vinted

Comentarios


bottom of page